+33(04) 83 14 98 85 CrossFit Cannes
Je wode à un seul bras

Je wode à un seul bras

Bonjour à tous ! Ici l’article de l’adhérent du mois !

On pourrait penser que le CrossFit est une discipline réservée exclusivement aux personnes totalement valides. Et bien, détrompez-vous. Car, comme nous ne cessons de vous le dire, le CrossFit s’adapte à tous, et même aux personnes en situation de handicap. Lors de compétitions, de nombreux athlètes participent en adaptatif. Et un membre en moins ne les empêche pas de tout déchirer 😉 !

Aujourd’hui nous souhaitions vous présenter notre adhérent, Thierry.
Thierry pratique le CrossFit avec un seul de ses bras et chaque jour, il nous prouve qu’on peut toujours se dépasser et apprendre de soi à chaque WOD.

Salut Thierry, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Salut, je m’appelle Thierry Villemer, j’ai 50 ans et je suis conducteur receveur sur le réseau Palm Bus.
J’ai toujours fait du sport aussi loin que je me souvienne. J’ai fait de la boxe de mes 12 ans à mes 17 ans, puis de la musculation jusqu’à mes 30 ans.

Aujourd’hui tu wodes avec un seul bras. Que s’est-il passé ?
J’ai eu un accident de moto à mes 30 ans. À l’époque, j’étais coursier et je roulais en moto entre 10 à 15h par jour. Un vendredi, alors que je rentrais du sport, sous l’effet de l’euphorie de fin de semaine et un excès de confiance, je me suis planté. Etant gaucher, je suis tombé de tout mon poids sur le côté gauche, ce qui m’a causé une paralysie du plexus brachial gauche. C’est assez courant dans les accidents de moto et de ski. Ma paralysie est assez sévère donc j’ai dû être arrêté durant 3 ans (emploi et sport).

3 ans ! J’imagine que ça n’a pas dû être facile… as-tu pu reprendre le sport rapidement après ça ?
Effectivement, ce fut une expérience assez difficile, car il y a de nombreuses remises en questions. Il a fallu se battre pour récupérer ce que j’avais avant ces 3 ans. Et en terme de sport, je me suis pas mal cherché.
J’ai d’abord repris dans la salle de sport où je faisais ma musculation avant mon accident.  Au début, tu te sens un peu diminué, parce que tu ne peux plus faire tous les mouvements de musculations avec un bras en moins. J’ai ensuite tenté la natation, mais j’ai vite laissé tomber car ça ne me convenait pas. J’ai essayé le kayak en fleuve et en rivière, puis je suis revenu à la musculation, mais cette fois-ci dans une salle de sport plus petite avec un esprit différent des grandes enseignes. Là-bas, j’ai rencontré des coaches qui m’ont préparés un programme en fonction de mon handicap.

Et comment en es-tu arrivé au CrossFit et à la Box CrossFit Cannes ?
En 2015, j’ai déménagé à Chartres et j’ai remarqué un drôle de bâtiment à l’envers. Mes amis m’annoncèrent que c’était une Box de CrossFit. J’étais déjà intrigué par la discipline. J’avais déjà fait quelques recherches sur internet pour voir ce que c’était. Puis un de mes amis a fait une séance d’essai là-bas. Et il en a chié haha ! Alors quand il m’a dit que lui, un homme sportif et baraqué, avait bien souffert lors de son WOD, j’ai pensé que, peut-être à cause de mon bras, ce n’était pas fait pour moi.
Ce n’est qu’à mon retour sur la Côte d’Azur en 2017, que j’ai recommencé à y penser. J’ai repris mes recherches pour trouver des clubs ou associations sportives pour personnes handicapées. Puis, j’ai fini par taper « CrossFit Cannes » dans ma barre de recherche.
Je suis allé sur place et je suis tombé sur le coach Fako à qui j’ai expliqué ma situation. C’était un peu avant que la Box ne déménage dans les nouveaux locaux. Il m’a conseillé de revenir quand ils seraient ouverts pour faire mon essai. Et la machine était lancée. J’ai attendu avec impatience cet essai. Après cela, nous avons fait le point avec Fako des mouvements que je pouvais pratiquer. Au fur et à mesure, chaque coach de la Box m’a apporté ce petit plus qui m’a déclenché des déclics et une mise en confiance. D’ailleurs, je les remercie énormément pour leur pédagogie et leur patience et ils risquent d’en avoir encore besoin ;). (Je m’excuse d’ailleurs principalement auprès d’Ornella, qui m’a de nombreuses fois supporté le matin ! 😉 )

C’est une très belle histoire 🙂 ! Finalement, appréhendais-tu de faire du CrossFit avec ton handicap ?
Bien sûr, car c’était totalement l’inconnu pour moi et on l’appréhende toujours. Surtout que lorsqu’on me parlait de Crossfit, à l’époque, on me faisait souvent allusion aux Strong Man (pneu à retourner, lourde charge à tracter…), donc j’essayais d’imaginer comment j’aurais pu adapter ça à mon handicap. Mais je me suis quand même lancé, car je cherchais plus que la musculation. Je voulais un sport où il n’y a pas de temps mort et où on se dépasse (même si au milieu du WOD, ça fait quand même du bien quand ça s’arrête un peu ! haha)

Du coup, que t’apporte le CrossFit dans ton quotidien ?
Avec un bras en moins, je fais mon sport comme je peux le faire et je ne me prends pas la tête. Quand tu viens à la Box, tu sais que c’est pour en chier 😉 . Tu fais ton WOD et ensuite tu es satisfait de l’avoir terminé et tu repars chez toi avec le sourire. Ça me met la patate ! C’est après que tu te dis : « Merde ! on recommence demain… » haha 😀 . Et quand tu arrives à effectuer un nouveau mouvement, tu es fière de toi !
Dans mon quotidien, le CrossFit m’enlève certaines douleurs que je traine à cause de mon accident et ça me ramène aussi une forme physique. Au niveau du mental, ça m’aide à me vider la tête, à me poser et on passe toujours des bons moments avec les autres adhérents de la Box. C’est d’ailleurs ce que j’aime principalement à CrossFit Cannes : cette bonne ambiance et le partage que l’on peut avoir entre tous. J’aime particulièrement les Team WOD du jeudi. On se dépasse en équipe, on apprend à s’organiser ensemble. Moi qui n’ai jamais fait de sport d’équipe, c’est une heure où je donne le meilleur de moi-même pour avancer avec mon partenaire malgré mon handicap.

Merci Thierry de nous avoir partagé ton histoire. Nous sommes heureux de pouvoir te compter parmi les adhérents de la Box ! As-tu un dernier message à faire passer à nos lecteurs ?
Je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup de lui et ici je me suis pas mal dévoilé, mais ce que j’espère, c’est que si une personne en situation de handicap lit cet article, il pourra voir qu’il est tout à fait possible de tenter l’expérience CrossFit. Les coachs de la Box sont très pédagogues et savent adapter la pratique à chacun de nous. Vous ne le regretterez pas !

Comme Thierry, vous pouvez tenter votre expérience CrossFit.
Et il y en a pour tous les goûts, toutes les formes, toutes les situations.
Nos coachs vous écoutent, adaptent la discipline selon vos contraintes physiques.
Rien n’est impossible, même avec un bras en moins 😉

 On vous attend pour votre séance d’essai !!

Cet article a 1 commentaire

  1. Beau témoignage, bravo Thierry

Laisser un commentaire

Fermer le menu